9 # La femme en vert . De Arnaldur Indridason

Résumé :

Dans un jardin sur les hauteurs de Reykjavik, un bébé mâchouille un objet étrange… Un os humain ! Enterré sur cette colline depuis un demi-siècle, le squelette mystérieux livre peu d’indices au commissaire Erlendur. L’enquête remonte jusqu’à la famille qui vivait là pendant la seconde guerre mondiale, mettant au jour les traces effacées par la neige, les cris étouffés sous la glace d’une Islande sombre et fantomatique…

 

 

Mon avis :

Même si je n’ai pas lu le premier volet des histoires du commissaire Erlendur, ça ne ma pas empêcher d’adorer. J’aime beaucoup la façon dont il est écrit, puisque nous avançons dans l’enquête plus vite et différemment que la police. Nous découvrons cette famille sur la colline et on a qu’une envie : continuer. Pour en savoir toujours plus.

 

Extraits :

«  Nous passons notre temps à attendre la fin du monde. Qu’elle se manifeste sous la forme d’une comète ou d’autre chose. Nous avons tous notre fin du monde personnelle. Certains vont même jusqu’à l’attirer. Certains la désirent. D’autres tentent d’y échapper. Ils la redoutent… »

 

«  Elinborg la regarda et tout à coup ressentit une forme de compassion pour cette femme en pensant au tissu de mensonges qu’avait été sa vie »

 

1 commentaire

Classé dans Pollars, thriller, etc, Romans étranger

Une réponse à “9 # La femme en vert . De Arnaldur Indridason

  1. Toujours pas lu cet auteur alors que tout le monde dit que c’est top…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s