38 # Le Pingouin – De Andre Kourkov

Quatrième de Couverture :

A Kiev, Victor Zolotarev et le pingouin Micha tentent péniblement de survivre. Victor, journaliste, est sans emploi et Micha, rescapé du zoo, traîne sa dépression entre la baignoire et le frigidaire de l’appartement. Lorsque le patron d’un grand quotidien offre à Victor d’écrire les nécrologies – les « petites croix » – de personnalités pourtant bien en vie, Victor saute sur l’occasion. Un travail tranquille et lucratif.
Mais un beau jour, les « petites croix » se mettent à mourir, de plus en plus nombreuses et à une vitesse alarmante, plongeant Victor et son pingouin neurasthénique dans la tourmente de ce monde impitoyable et sans règles qu’est devenue l’ex-Union soviétique.

Mon Avis :

L’histoire se déroule dans les années post-soviétiques de l’Ukraine. Tout tourne autour de l’argent, de la mafia, etc. Dans tout ça, il y a Victor, le héros de notre histoire. Qui a une vie très originale, puisque son animal de compagnie est un pingouin; Micha.

 

Écrivain raté il trouve un travail dans un journal, qui va être d’écrire des  » petites croix », des nécrologies de personnes souvent célèbres avant même qu’ils ne soient morts. Mais bientôt, toutes ces  » petites croix » vont se mettre à mourir les unes après les autres.

Il doit donc se cacher. Il accueille chez lui une petite fille, Sonia, pour la protéger et engage une nounou, Nina. Et ils vivent ainsi tous les quatre, Victor, Micha, Sonia et Nina. Victor ne sort pas de chez lui, il ne fait rien d’autre qu’attendre la suite des évènements, il est dans son monde avec sa famille hors du commun. Il vit dans une société où tout lui échappe.

 

Bien sûr, en lisant ce roman il faut le remettre dans son contexte géopolitique.

Andreï Kourkov s’amuse énormément avec l’absurde post-soviétique. L’humour et l’exagération sont très présents.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, même si le personnage de Victor est souvent un peu mou, on a l’impression d’avoir plus envie que Victor de savoir la suite des évènements. Mais c’était vraiment un roman très intéressant.

2 Commentaires

Classé dans Romans étranger

2 réponses à “38 # Le Pingouin – De Andre Kourkov

  1. Je ne connaissais pas du tout ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s